[woo_product_slider animation_duration= »600″ width= »100″ height= »100″ direction_nav= »true » num_of_prods= »3″ show_products= »new » show_price= »false » show_title= »false » transparent= »false » template= »modern.css » animation= »fade » image_source = »thumbnail »]

  • ARP Solina String Synthesizer

    ARP Solina String Synthesizer
    Le ARP Solina String Synthesizer est un instrument de musique électronique produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1972 et 1981.
  • ARP Solina String Ensemble

    ARP Solina String Ensemble
    Le ARP Solina String Ensemble est un instrument de musique électronique produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1972 et 1981.
  • ARP Quartet

    ARP Quartet
    Le ARP Quartet est un synthétiseur polyphonique produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1982 et 1983.
  • ARP Quadra

    ARP Quadra
    L’ARP Quadra est un synthétiseur polyphonique analogique produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1981 et 1983.
  • ARP Omni Mk

    ARP Omni Mk 1
    L’ARP Omni est un synthétiseur polyphonique analogique produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1977 et 1981.
  • ARP Odyssey 1

    ARP Odyssey 1
    L’ARP Odyssey 1 est un synthétiseur analogique qui a été produit par la société ARP Instruments Inc. entre 1972 et 1981. Il est devenu célèbre pour son son unique et sa polyvalence, et a été utilisé par de nombreux musiciens et groupes à travers les années. L’histoire de l’ARP Odyssey 1 débute en 1971, lorsque Alan R. Pearlman, fondateur d’ARP Instruments Inc., a commencé à développer un nouveau synthétiseur qui pourrait rivaliser avec les modèles haut de gamme de la concurrence, comme le Minimoog de Moog Music. Le prototype de l’ARP Odyssey a été présenté pour la première fois au National Association of Music Merchants (NAMM) Show en 1972, et a immédiatement attiré l’attention des musiciens et des producteurs. L’ARP Odyssey était un instrument polyvalent, doté d’un oscillateur double, d’un filtre passe-bas, d’un générateur de bruit, d’un LFO et d’un arpégiateur. Il pouvait également être utilisé en mode duo, où les deux oscillateurs pouvaient être utilisés ensemble pour créer des sons plus épais et plus riches. Il était également doté d’une interface utilisateur intuitive, qui permettait aux utilisateurs de créer rapidement des sons originaux. L’ARP Odyssey 1 a été utilisé par de nombreux musiciens et groupes célèbres, tels que Herbie Hancock, Kraftwerk, Jan Hammer, et Vangelis pour n’en citer que quelques uns, qui ont tous utilisé cet instrument pour créer des sons uniques et innovants. Il a également été utilisé dans de nombreux films et émissions de télévision, ajoutant une touche de sonorité électronique à l’ambiance sonore. Malgré sa popularité, la production de l’ARP Odyssey 1 a été arrêtée en 1981 en raison de la concurrence croissante de synthétiseurs numériques plus avancés et de la difficulté à obtenir les composants nécessaires pour la fabrication de l’instrument. Cependant, l’ARP Odyssey 1 reste encore aujourd’hui un instrument très recherché par les collectionneurs et les musiciens pour sa sonorité unique et sa polyvalence. En 2016, Korg a réédité une version moderne de l’ARP Odyssey, tout en conservant le son et la sensation de l’original. En résumé, l’ARP Odyssey 1 est un instrument de musique emblématique qui a joué un rôle important dans l’histoire de la musique électronique. Son son unique et sa polyvalence ont inspiré de nombreux musiciens et producteurs à travers les années, et il continue encore aujourd’hui à être utilé.
  • Applied Acoustics Tassman 4

    Applied Acoustics Tassman 4
    Applied Acoustics Tassman 4 est un instrument virtuel pour ordinateur qui offre une variété de synthétiseurs modulaires basés sur la modélisation physique.
  • Applied Acoustics Lounge Lizard

    Applied Acoustics Lounge Lizard
    Applied Acoustics Lounge Lizard est un instrument virtuel de piano électrique pour les ordinateurs Mac et Windows.
  • Quels effets utiliser pour mixer du chant ?

    Ingéson utilisant une table de mixage
    Voici quelques effets couramment utilisés pour mixer du chant :
    1. Compression : Utilisez la compression pour réguler les niveaux de la voix et pour éviter les variations de niveau trop importantes. Cela permet de maintenir un son stable et facile à écouter.
    2. Égalisation : Utilisez un égaliseur pour ajuster les fréquences de la voix. Cela permet de mettre en évidence les fréquences importantes de la voix, comme les fréquences médiums qui donnent de la clarté à la voix.
    3. Reverbération : Ajoutez une réverbération pour donner de la profondeur à la voix et l’intégrer dans l’environnement sonore.
    4. Doublage : Utilisez des doublages pour ajouter de la profondeur et de la texture à la voix.
    5. Delay : Utilisez un délai pour ajouter de la dimension à la voix.
    6. Harmonisation : Utilisez l’harmonisation pour ajouter des harmonies à la voix.
    7. Effets de modulation : Utilisez des effets de modulation tels que la chorégraphie ou la flanger pour ajouter de la texture à la voix.
    8. Automatisation : Utilisez l’automatisation pour ajuster les niveaux et les effets au cours du morceau. Cela permet de créer des variations dynamiques dans le mix.
    Il est important de noter que tous les effets ne sont pas nécessaires pour chaque morceau et que moins est parfois plus. Il est donc important de prendre le temps d’expérimenter avec différents outils et techniques pour arriver à un résultat final qui vous convient.
    Pour rappel, les grandes étapes pour mixer une voix sont les suivantes :
    1. Préparation : Avant de commencer à mixer la voix, assurez-vous que l’enregistrement est de bonne qualité et que le niveau de la voix est approprié par rapport aux autres pistes.
    2. Égalisation : Utilisez un égaliseur pour ajuster les fréquences de la voix. Cela permet de mettre en évidence les fréquences importantes de la voix, comme les fréquences médiums qui donnent de la clarté à la voix.
    3. Compression : Utilisez une compression pour réguler les niveaux de la voix et pour éviter les variations de niveau trop importantes. Cela permet de maintenir un son stable et facile à écouter.
    4. Reverbération : Ajoutez une réverbération pour donner de la profondeur à la voix et l’intégrer dans l’environnement sonore.
    5. Panoramique : Utilisez la panoramique pour placer la voix dans l’espace stéréo. Cela permet de créer de la profondeur dans le mix.
    6. Automatisation : Utilisez l’automatisation pour ajuster les niveaux et les effets au cours du morceau. Cela permet de créer des variations dynamiques dans le mix.
    7. Écoutez en différents environnements : Écoutez votre mix sur différents types de haut-parleurs et dans différents environnements pour vous assurer qu’il sonne bien dans toutes les situations.
    8. Revoyez et finalisez : Revoyez votre mix plusieurs fois pour apporter les dernières retouches et l’optimiser. Assurez-vous d’être totalement satisfait avant de le considérer comme finalisé.
    Il est important de noter que chaque voix est différente et peut nécessiter une approche différente. Il est donc important de prendre le temps d’expérimenter avec différents outils et techniques pour arriver à un résultat final qui vous convient.
  • Comment réaliser un bon mixage audio ?

    Mixage audio dans un studio
    Voici quelques étapes pour réaliser un bon mixage audio :
    1. Préparation : Avant de commencer à mixer, assurez-vous d’avoir une bonne qualité d’enregistrement pour chaque piste, et que toutes les pistes ont été enregistrées à des niveaux similaires. Assurez-vous également que toutes les pistes sont synchronisées.
    2. Équilibrage des niveaux : Commencez par régler les niveaux de chaque piste pour créer un équilibre entre les différents instruments et voix. Utilisez des outils tels que les faders pour ajuster les niveaux.
    3. Utilisation des effets : Ajoutez des effets tels que la réverbération, l’écho, la compression et l’égalisation pour améliorer les différents instruments et les faire ressortir dans le mix.
    4. Panoramique : Utilisez la panoramique pour placer les instruments dans l’espace stéréo. Cela permet de créer de la profondeur dans le mix.
    5. Automatisation : Utilisez l’automatisation pour ajuster les niveaux et les effets au cours du morceau. Cela permet de créer des variations dynamiques dans le mix.
    6. Écoutez en différents environnements : Écoutez votre mix sur différents types de haut-parleurs et dans différents environnements pour vous assurer qu’il sonne bien dans toutes les situations.
    7. Revoyez et finalisez : Revoyez votre mix plusieurs fois pour apporter les dernières retouches et l’optimiser. Assurez-vous d’être totalement satisfait avant de le considérer comme finalisé.
    8. Utiliser des références : Il est important d’avoir des références pour pouvoir se comparer à ce qui se fait de mieux dans le domaine pour s’améliorer.
    Il est important de noter que le mixage est un processus continu qui nécessite beaucoup de temps et de patience. Il est important de prendre son temps pour expérimenter avec différents outils et techniques pour arriver à un résultat final qui vous convient.