Milonga Music - Guitare, synthé, piano, batterie

Guitare ’59 Triple Divine : Son Vintage, Toucher Actuel

En 1959, Nathan Daniel, le fondateur de Danelectro, révolutionne le marché de la guitare électrique avec le modèle Deluxe. Abordable et avant-gardiste, cette guitare se distingue par son corps en pin et en panneaux durs à double coupe « shorthorn », ses deux micros à simple bobinage logés dans des tubes de rouge à lèvres provenant de Max Factor, et son manche vissé orné d’une tête rappelant une bouteille de Coca-Cola.

Le modèle ’59 Triple Divine s’inspire de cet héritage. Il allie le charme rétro de l’ère spatiale de l’original à des caractéristiques adaptées aux musiciens actuels de l’ère SpaceX. Une évolution majeure par rapport à la version précédente ’59 Divine est l’ajout d’un troisième micro à simple bobinage, évoquant le modèle DC-3 des années 90 de Danelectro, avec une interface de contrôle simplifiée.

Danelectro '59 Triple Divine
Danelectro ’59 Triple Divine

Ce nouveau modèle propose des commandes de volume et de tonalité ainsi qu’un commutateur à cinq positions, permettant de choisir parmi différentes combinaisons de micros. Les micros, fidèles à l’esthétique des années 50, sont fabriqués avec des aimants Alnico VI coulés dans le sable et encapsulés dans des tubes en alliage de laiton/zinc. Le câblage interne est méticuleusement organisé et, une fois la plaque de protection retirée, on découvre le bloc central en épicéa qui améliore la résistance au larsen et le sustain.

La guitare se distingue par son manche en érable au profil en C, sa touche plate de 25 pouces et ses frettes polies, offrant une jouabilité excellente avec une action basse et une intonation précise. Cette qualité de jeu est renforcée par des détails tels que des extrémités de frettes lisses et un sillet en os soigneusement ajusté.

Une fois branchée, le ’59 Triple Divine dévoile une palette sonore allant de timbres chauds jazzy à des sons clairs et vibrants. Les micros produisent une tonalité douce et équilibrée, parfaite pour le blues, le rock, le funk et le pop, et offrent une grande polyvalence que ce soit en son clair ou saturé.

La Triple Divine s’impose comme une guitare performante tant sur scène qu’en studio, fidèle à la tradition de Danelectro qui conçoit des instruments originaux et de qualité. Elle a gagné le respect et la reconnaissance, symbolisés par le Editors’ Pick Award.

Caractéristiques techniques :

  • Sillet en os de 1,650 pouces de largeur
  • Manche vissé en érable avec un profil en C
  • Touche en palissandre avec des inlays de points, une échelle de 25 pouces et un rayon de 14 pouces
  • 21 frettes de taille moyenne
  • Mécaniques Gotoh avec un ratio de 15:1
  • Corps en épicéa/contreplaqué avec un bloc central en épicéa
  • Pont U3 avec des selles ajustables pour l’intonation
  • Trois micros à simple bobinage vintage avec aimants Alnico VI
  • Contrôles de volume et de tonalité principaux, interrupteur à cinq positions
  • Disponible en plusieurs couleurs
  • Cordes D’Addario de calibre .010–.046
  • Poids de 6 livres (testé)
  • Fabriquée en Chine

Voir les prix sur
Acheter sur Thomann
Voir les prix sur
Acheter sur Amazon

Ailleurs concernant la musique

Répondre/Commenter

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Voir les prix sur
Acheter sur Thomann
Voir les prix sur
Acheter sur Amazon

Sur le même thème

Derniers articles