Quelques conseils avant d’envoyer votre démo à un label de musique

0
781

Les musiciens qui espèrent un jour percer pour pouvoir en vivre, ou au moins produire un album sont très nombreux. Les labels du monde entier sont saturés par les demandes et il est très difficile pour un artiste de se faire remarquer en envoyant une démo ou une maquette à une maison de disques. Pourtant, il serait idiot de ne pas essayer. Voici donc quelques conseils pour vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté.

Enregistrer une maquette de qualité

C’est sans doute idiot à dire, mais il est évident que le son de l’enregistrement de votre maquette doit être de la meilleure qualité possible. Prenez donc la peine de l’enregistrer dans un vrai studio ou dans un lieu qui s’y prête avec le matériel adéquat. C’est seulement à cette condition que vous pourrez espérer attirer l’attention d’un producteur musical.

Ensuite, vous ne devez pas faire l’impasse sur le mixage de la chanson. Trouvez-vous un bon mixeur, parce que son travail peut changer le destin de votre chanson et de votre carrière en quelques minutes seulement. Ensuite, envoyez votre chanson dans le format WAV de préférence. Il existe un très bon logiciel pour convertir vos fichiers audio et vous pouvez facilement consulter le guide d’utilisation du logiciel.

Comment envoyer votre maquette ?

Si vous avez enregistré plusieurs chansons, que vous avez fini de les mixer et que vous êtes satisfait par le résultat, vous êtes sans doute tenté par l’envie de les envoyer à un label musical le plus rapidement possible. Seulement, vous ne savez sans doute pas comment envoyer votre maquette. Alors, d’abord, oubliez définitivement la voie postale, votre CD finira à la poubelle.

Il ne vous reste donc plus que le numérique comme solution. Trouvez donc les coordonnées mail de la personne qui se charge des nouveaux talents et contactez-la. Surtout, ne mettez pas votre chanson en pièce jointe, ce sera trop long et trop compliqué pour la personne qui la reçoit.

Envoyez plutôt un lien vers un site de téléchargement ou, encore mieux, vers un site de streaming. Pouvoir écouter la chanson en un clic met toutes les chances de votre côté, en plus de protéger vos droits sur la musique en apportant la preuve qu’elle vous appartient.

Sélectionnez le bon label de musique

Enfin, un dernier conseil plutôt évident, mais qu’il faut bien garder en tête : prenez le temps de vous renseigner sur les labels que vous contactez pour vous assurer que votre musique correspond à leur ligne éditoriale.

D’une manière générale, il vaut mieux qu’un album soit édité dans un label peu connu et hyper-spécialisé, plutôt que vos créations restent au fond d’un tiroir et ne voient jamais le jour parce que vous ne voulez pas renoncer aux très gros labels de l’industrie.

Répondre/Commenter

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici